Aller au contenu

Comment faire du vinaigre de coings

  • par
Comment faire du Vinaigre de coings artisanal
Vinaigre coings artisanal

Fabrication du vinaigre de coings

Comment faire du vinaigre de coings artisanal ? Au départ, il faut de bons coings bien mûrs. Puis, il faut extraire leur jus. Ensuite, le jus est mis dans une jarre en céramique dont la fermeture est laissée légèrement ouverte afin de laisser passer l’air. En effet, c’est l’oxygène qui va aider à la fermentation du futur vinaigre de coings. Une mère de vinaigre qui est une fine pellicule va se former à la surface et ainsi transformer le jus de coings en bon vinaigre comportant de l’acide acétique. Ce processus prends un à 3 mois. Ensuite, il faut récupérer la mère de vinaigre pour une prochaine production et filtrer le vinaigre obtenu.

Utilisation du vinaigre de coings

Comment utiliser notre vinaigre de coing artisanale et 100 pourcent naturel. Il ne contient ni sucre, ni agent conservateur, ni arôme d’aucune sorte. C’est uniquement des coings du Valais transformés en vinaigre. Ainsi, il développe beaucoup de saveurs fruitées. Il sera parfait pour accompagner des viandes blanches, du magret, du foie gras, des crudités ou des pâtisseries. Par exemple, vous pouvez préparer une salade verte avec du fromage frais en ajoutant une sauce au vinaigre de coing artisanal du Mazot de Vex.

Recette au vinaigre de coings

Endives en salade d’automne

4 endives
1 pomme
1 betterave rouge
60 gr. de Roquefort
cerneaux de noix
5 cuillères à soupe d’huile d’olive
2 cuillères à soupe de Vinaigre de Coings
1 cuillère à soupe de miel, sel, poivre Source : Domaine Laffitte

Recette de vinaigrette au vinaigre de coings

Dans un bol: 5 cuillères à soupe d’huile de tournesol ( ou de colza) , 2 cuillères à soupe de vinaigre de coings,  1 pincée de sel. Ce type de vinaigre est, en général, assez léger.

Agréable avec une salade composée à base de salade verte, carottes, fruits frais et fruits secs.

Source : Line Lisbonne Et Cie
Origine du vinaigre
5 000 ans av. J.-C.,  le vinaigre était utilisé comme condiment et pour la conservation, par  les Babyloniens, d'après agriculture et agro-alimentaire Canada2. 
Dès 2 000 ans av. J.-C., le vinaigre est utilisé pour les blessures2. 
La Bible fait référence au vinaigre, en particulier le Livre de Ruth : « Le nazir s'abstenait non seulement du vin et de toute boisson fermentée, mais aussi du vinaigre...»3. Dans l'Antiquité, le vinaigre de raisin ou de palme4 était principalement consommé pour ses vertus désaltérantes5. Sous la Rome antique, la posca était un vinaigre étendu d'eau et adouci au jaune d'œuf : la Sainte Éponge imbibée de cette dernière est tendue à Jésus de Nazareth pour le désaltérer lors de sa crucifixion. 
Avant les travaux scientifiques, le vinaigre était principalement utilisé pour ses propriétés antiseptiques : Antoine Maille aurait enrayé la Grande Peste de 1720 à Marseille avec son vinaigre des quatre voleurs. Le fondateur de la marque Maille  s’est fait connaître des plus grandes cours européennes avec ses  vinaigres pour les cheveux, les boutons, la voix, les vapeurs, les  bains. À la même époque, on utilisait aussi le vinaigre pour purifier  l’eau de la Seine avant de la boire ou bien pour étancher sa soif. Source : Wikipédia

Les commentaires sont fermés.