Eau-de-vie de coing du Mazot de Vex à la cave !

eau-de-vie de coing artisanale du Mazot de Vex
Eau-de-vie artisanale du Mazot de Vex

L’eau de vie de coing artisanale du Mazot de Vex est enfin à la cave ! Notre eau-de-vie de coing est particulièrement savoureuse parce que le goût des fruits apparaît très vite. Donc par rapport à l’année passée, la récolte a été abondante. D’ailleurs cette année 2018 est vraiment une belle année pour les coings du Valais. De plus, tous les fruits sont de qualité. Ils sont parfumés et de bon calibre.

Le plus important c’est que nos coings proviennent de notre verger ou de producteurs locaux valaisans. Ils ne sont pas traités. Nous les cueillons avec une longue perche qui a un baquet dans lequel tombent les coings. La cueillette dure plusieurs jours. Elle se déroule en octobre et en novembre. Ensuite, il faut râper les fruits. Enfin, nos coings macèrent plusieurs semaines et nous distillons nos fruits. Voici maintenant le moment du coupage de l’eau-de-vie pour l’amener à 40% de volume d’alcool.

eau-de-vie de coing artisanale préparation
Coupage de l’eau-de-vie artisanale de coing du Mazot de Vex

Comment déguster notre eau-de-vie ? Notre eau-de-vie artisanale de coing se boit en digestif ou sur un sorbet ou encore une glace. Certains l’utilise aussi à la place du kirsch dans la fondue parce que cela donne un goût différent qui se marie très bien avec le fromage. Vous pouvez aussi boire notre eau-de-vie de coing en digestif ou encore l’utiliser en cuisine pour parfumer du foie gras ou encore sur un moelleux au chocolat.

De plus, l’eau-de-vie de coing va aussi très bien aussi pour la confection des truffes au chocolat que vous pouvez aussi parfumer en ajoutant 1 dl d’eau-de-vie pour 250g de chocolat. D’ailleurs voici la recette des truffes au chocolat de notre famille :

Truffes au chocolat à l’eau-de-vie de coing

  • 250g chocolat râpé
  • 3 cuillère à café cacao en poudre
  • 50g beurre liquide, froid
  • 2 cuillère à soupe de crème
  • 1 dl d’eau-de-vie de coing

Mélanger dans une terrine et travailler jusqu’à consistance de pâte. Former des boulettes de la grosseur d’une petite noix. Rouler dans du sucre, du chocolat granulé ou des amandes mondées et moulues.

En savoir plus sur l’origine des coings sur le site : les fruitsetlégumesfrais.com